VOUS SOUFFREZ D'ADHERENCES POST-OPERATOIRES.


003

Votez pour ce site au meilleur du web cliquez ici


Les adhérences post-opératoires représentent un problème médical non résolu très important : elles peuvent survenir après des interventions digestives (risque sur 93% des patients avec risque d’occlusion intestinale et de douleurs) ou gynécologiques (60 à 90 % des patientes avec risque d’infertilité), que ce soit en chirurgie ouverte ou en cœlioscopie.

Les adhérences apparaissent dans les 3 à 5 jours après l’intervention et peuvent évoluer en étendue et sévérité au cours des mois suivants pour parfois aboutir à une nouvelle opération. Si une nouvelle intervention a lieu, elle sera plus longue et plus complexe car il faudra au préalable sectionner les adhérences avant d’atteindre l'organe.

Il y a des règles de bonne pratique appliquées au bloc : la prévention est l’une d’elle. Des produits de prévention existent. Dans le cadre de la protection des patients à l’information médicale, il est conseillé de faire part au chirurgien de vos interrogations : Y a-t-il un risque ? Quels seront les moyens mis en œuvre ? Quels sont les symptômes de présence d’adhérences après l’intervention ?

L’AFVD recherche des témoignages sur ce sujet, pour mener une action auprès des professionnels de santé, en les incitant à informer systématiquement les patients de ce risque avant tout intervention.

Merci de votre aide. 
Catherine

http://www.association-afvd.com